Menu


Politique

Bérenger : « Ce n’est pas par plaisir qu’on va seul aux élections »


Rédigé par E. Moris le Lundi 26 Août 2019



Photo illustration
Photo illustration
Le leader du MMM a commenté la série de démissions au sein du parti. C’était à l’issue du bureau politique, lundi soir.

Il a fait une sortie en règle contre deux qui ont claqué la porte, mais a épargné « le vétéran Ahmad Jeewa ». Lui aussi a mis ces départs sur le compte du désir des démissionnaires de voir le MMM conclure une alliance avant les prochaines élections.

Il a ainsi déclaré que « ce n’est pas par plaisir » que le MMM affronte cette échéance en solo, avant de donner les raisons pour lesquelles une alliance n’est possible ni avec le MSM ni avec le PTr.

Il a aussi commenté le fait que son leadership est remis en cause encore une fois. « C’est triste », a-t-il déclaré. Il a dit aussi s’attendre à d’autres démissions.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.