Justice

Bataille légale entre le syndicat des médecins généralistes et le ministère du Travail

Lundi 2 Septembre 2019

Le syndicat des médecins généralistes ont un contentieux avec le ministère de la Santé concernant la semaine de 40 heures, que les hommes en blouse blanche voudraient voir ramener à 33 heures.

Les négociations n’ayant pas abouti, le syndicat des médecins généralistes voulaient procéder à un vote pour une action de grève. Le ministre du Travail est alors intervenu pour déminer la bombe. Sauf que les négociations ont buté sur un point légal. L’avis du parquet a été sollicité et il est défavorable au syndicat.

Celui-ci veut tout de même aller de l’avant avec son vote à bulletin secret. Sauf que le ministère du Travail a été conseillé par le Parquet de ne pas envoyer d’officier superviser cet exercice. Ce qui met les syndicalistes hors d’eux. Ils entendent ainsi répliquer par la demander d’une judicial review.

Ils ont juré un affidavit ce lundi après-midi pour contester la décision du State Law Office. D’autant que le vote est prévu les 4 et 5 septembre dans les cinq hôpitaux de l’île. 

Rédigé par E. Moris le Lundi 2 Septembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.