Menu



Justice

Bataille légale au sein de la CWA


Rédigé par E. Moris le Vendredi 11 Juin 2021



Rappelons les faits ! Trois Principal Engineers de la Central Water Authority ont été suspendus de leurs fonctions fin mai. Il leur est notamment reproché l’état des réservoirs tombant sous leur zone de contrôle ainsi que des manquements au niveau de l’entretien du système d’approvisionnement.

C’est le 28 mai qu’ils ont reçu leur lettre. Il est indiqué dans celle-ci que ce constat a été fait après une visite de lieu et que cela constitue une faute grave. De plus, il est indiqué qu’une Commission d’enquête sera instituée sur le sujet.

Les trois Principal Engineers estiment que leur interdiction est illégale et injuste. Ils soutiennent qu’ils ont été contraints de signer une lettre sans qu’aucun avertissement ne leur soit donné. Les trois cadres qui, ensemble, ont le contrôle du système d’approvisionnement tout entier de l’île ont pris le chemin de la cour. Ils ont fait une demande d’injonction pour suspendre l’institution de la Commission d’enquête.

La juge Johan Moutou-Leckning n’a pas accédé à leur requête mais a convié, pour le 28 juin, les représentants de la direction de la Central Water Authority. Il devra expliquer pourquoi la demande des trois hauts cadres, soit Neevish Sharma Toolseeram, Khem Noyensing et Satyajay Mohungoo, ne doit pas être acceptée. Ils affirment aussi qu’il y a eu entorse à la procédure disciplinaire de la CWA.

Vendredi 11 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.