Menu



Société

Bashir Khodabux ne renonce pas à sa voiture de la National Housing Development Company


Rédigé par E. Moris le Samedi 31 Juillet 2021



Il s’est battu de toute son âme… pour sa voiture de fonction. Il a obtenu gain de cause. Façon de parler. Car Bashir Khodabux a obtenu Rs 450 000 de la National Housing Development Company.

Il était le directeur général de cette institution. Mais en 2014, après avoir démissionné, la direction a refusé de lui offrir sa voiture de fonction. Bashir Khodabux soutient que selon son contrat, il y était éligible.

Lundi, un accord est intervenu entre les deux parties devant les juges Benjamin Marie Joseph et Renuka Devi Dabee. L’affaire a été retirée devant la Cour suprême. Bashir Khodabux avait été nommé à ce poste le 18 juillet 2011 pour trois ans. Son salaire était de Rs 133 000 mensuellement. Son contrat a été renouvelé en 2014. Avec l’arrivée au pouvoir d’un nouveau gouvernement en 2014, il a soumis sa démission. Rappelons que la cour intermédiaire avait rejeté sa plainte le 11 septembre 2020. Mais il a fait appel et a obtenu, d’une certaine façon, gain de cause.

Samedi 31 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.