Menu



Environnement

Bannir les sacs en plastique à usage unique et non biodégradable, un pari sur l'environnement


Rédigé par E. Moris le Mardi 2 Mars 2021



Depuis hier, 1er mars, les sacs en plastique, soit les sacs en rouleaux, tous les types de sacs en plastique non biodégradables fabriqués aux fins d’exportation ou encore les sacs utilisés par les passagers débarquant de l’aéroport ou arrivant au port son désormais bannis.

Il est désormais un délit de posséder, d’utiliser, de vendre, de distribuer, d’importer, d’exporter ou encore de fabriquer les sacs plastiques. Une personne trouvée en possession de cet objet est passible d’une amende ne dépassant pas Rs 2 000. Elle est de Rs 20 000 pour ceux trouvés coupables de vente ou de distribution. Ceux qui importent ou produisent des sacs en plastique biodégradable non conformes à la loi sont aussi passibles d’une amende de Rs 100 000.

De plus, tous les sacs en plastique pas conforme à la nouvelle loi sur l’interdiction du plastique seront collectés par les administrations régionales pour être détruits.
 

Mardi 2 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.