Menu



Politique

Avis de recherche : inquiétude à l'île Maurice après la disparition du Premier ministre


Rédigé par E. Moris le Mardi 13 Avril 2021



La Toile s'enflamme et la colère prend de l'ampleur. Pravind Jugnauth, le fils à papa, qui joue au Premier ministre, confiné dans sa grande demeure à Angus road avec femme et enfants, piscine et court de tennis se fait porter pale. Peut-être qu'il n'a pas compris que l'obtention du WAP ne s'applique pas à lui...

"Parfois, il vaut mieux se taire", mais pas trop tout de même. Ce que semble oublier son armada de conseillers. Pourquoi se cache t-il ? De quoi a-t-il peur ? Eprouve t-il des complexes ou des difficultés pour s'exprimer après sa dernière allocution brouillonne et qui a essuyé une pluie de critiques ?  

Depuis le début du nouveau confinement, l'exécutif peine à convaincre les Mauriciens de la pertinence de ses décisions dans la gestion de l'épidémie. Tous les soirs, les Mauriciens ont droit à une séance d'hypnose de la part d'un comité santé qui se contredit dès le lendemain. Le trio Gaud-Joomaye-Jagutpal, accumule bourdes, maladresses et arrogance, enfonçant au plus bas le leadership de Pravind Jugnauth et le gouvernement dans le sondages. Ministres et députés de la majorité gouvernementale se disent consternés par tant d'amateurisme en coulisse, même si à l'assemblée il faut donner l'impression que chacun est solidaire et faire bonne figure.

La situation chaotique du pays avec une économie quasiment à l'arrêt, des frontières fermées depuis un an, des hôpitaux contaminés par le virus par la faute d'incompétents et où la négligence médicale est décriée, des patients décédés qu'on n'ose pas enregistrés comme décédés du covid, des milliers de Mauriciens qui se retrouvent dans une longue et contraignante quarantaine, des Agaléens qui s'inquiètent de la présence militaire des indiens sur l'archipel et du non-respect du protocole sanitaire en période de pandémie, continuent d'alimenter le manque de confiance envers Pravind Jugnauth.

La pandémie de Covid-19 a soulevé des manquements de l'Etat dans la gestion de cette crise sanitaire. Personne ne pourra oublier la saga politico-judiciaire impliquant la responsabilité du Premier ministre et de son ex-ministre dans le business de la Covid. Et personne n'oubliera qu'en période de crise sanitaire et d'urgence nationale, le Premier ministre a préféré leur tourner le dos, se réfugiant dans un silence coupable.

 

Mardi 13 Avril 2021


1.Posté par leroy le 13/04/2021 20:24
Dans un sens il est peut être préfèrable (pour lui) qu 'il ne sorte pas car il s'est précipité pour se faire vacciner avec le vaccin Indien (Astrazeneca..) sans connaitre quel sorte de virus circule à Maurice, quel variant...si c'est le variant SudAfricain.. ce dernier n'a pas d'éfficacité envers ce variant, c'est pour cette raison d'ailleurs que Sudafrique, La réunion , mayotte..etc.. ne l'utilisent pas .On risque de bien rire bientôt ......

2.Posté par Caro le 14/04/2021 08:28
Il a plié bagages et s'est réfugié en inde avec femme et enfants!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.