Menu

Société

Avinash teeluck ou comment utiliser les fêtes religieuses pour parvenir à un gain politique


Rédigé par E. Moris le Dimanche 6 Mars 2022



C'est ce qui s'appelle avoir la suite dans les idées, c'est un récidiviste dans l'âme. Après l'appropriation des dattes offertes par l'Arabie à l'occasion du mois de Ramadan, la distribution de «gâteaux Marie» lors de la fête de l'Assomption avec l'inscription de quelques opportunistes notoires, le mauvais goût est toujours d'actualité.

Le ministre Teeluck dans la tourmente, dans une sombre histoire de vidéos compromettantes en circulation, s'offre une virginité auprès des temples de sa circonscription. C'est ainsi que Avinash Teeluck a eu la chic idée de distribuer des réservoirs d'eau à l'occasion du Maha Shivaratree et d'y inscrire son nom avec toute humilité pour que les Dieux ne l'oublient pas, avec un "Honorable"  bien en vu.

Et si Avinash Teeluck s'amusait à "mars marsé"

Utiliser les fêtes religieuses pour parvenir à un gain politique ou à une popularité est inadmissible. Ce qui avait fait dire au Père Veder : "Chers politiciens, cherchez plutôt à créer des emplois, surtout en ces temps difficiles. Luttez contre les injustices. Travaillez pour que chacun puisse avoir une part du gâteau (et non quelques miettes) dans la fonction publique qui doit porter son nom et non pas réservée à quelques-uns uniquement. Pa zis fer labous dou ! Ces appâts que vous utilisez pour attirer les votes laissent un goût amer dans notre bouche."

Avinash Teeluck : « Mahatma Gandhiti fer lamars pou enn koz. Li pann fer lamars pou kree divizyon »




 


Dimanche 6 Mars 2022


1.Posté par Caro le 06/03/2022 14:52
Sauf si tu as une autre religion qui n est pas hindoue

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.