Menu


Société

Avinash Teeluck : « Mahatma Gandhiti fer lamars pou enn koz. Li pann fer lamars pou kree divizyon »


Rédigé par E. Moris le Samedi 3 Octobre 2020

Un ministre qui s'occupe et se préoccupe plus de religion et de politique que des arts et de la culture.



A l'occasion des célébrations de Gandhi Jayanti à Flacq, Pravind Jugnauth a fait appelle à l’unité nationale. Un sacré paradoxe quand on sait que c'est toujours au sein des réunions socio-culturelles ou lobbys sectaires que ses discours sont prononcés.

Selon le Premier Ministre certaines personnes « qui prônent un langage de division, de violence et qui veulent fausser l'histoire du pays. » A n'en point douter, il fait sûrement référence aux messages du groupe Whatsapp Har Har, dont les proches du MSM ont appelé à prendre des armes et fusils pour protéger les hindoues. Car à valeur du jour, toutes les manifestations citoyennes se sont déroulées dans la discipline, avec l'envie de défendre les valeurs du pays, tout comme Mahatma Gandhi, qui prônait l’amour, la paix et la non-violence. 

Enter Avinash Teeluck, le ministre des Arts et de la Culture, qui voue louanges et compliments au maître du jour.

Il a expliqué que Mahatma Gandhi « ti fer lamars pou enn koz. Li pann fer lamars pou kree divizyon ». Et de faire ressortir que « la philosophie de Pravind Jugnauth est alignée à celle de Mahatma Gandhi, la consolidation de l'unité dans le pays est au cœur de chaque décision du Premier ministre.»

Pravind Jugnauth, le "martyr"

Pour Avinash Teeluck, nouveau poulain dans l'écurie Soleil, regrette que « quelques personnes continuent à critiquer, comme ce fut le cas pour Mahatma Gandhi, qui a malheureusement trouvé la mort malgré ses bonnes actions. » 

Et c'est sur cette note à double tranchant que le ministre a laissé ce message : « celui qui marche sur le chemin de la vérité, ne connaît pas la défaite, mais uniquement la victoire. » Allant jusqu'à conseiller à ceux qui propagent des mensonges de s'inspirer de « l'humilité de Mahatma Gandhi pour reconnaître les bonnes actions du gouvernement. »

Rappelons que le Président du Hindutva et ancien Président de la Mauritius Sanathan Dharma Temples’ Federation, Somduth Duthumun, avait déclaré que «Pravind Jugnauth est un peu le Modi mauricien». Celui qui siège déjà au sein du conseil d’administration de la DBM, a été nommé président du «board» du Mauritius Museums Council. Comme quoi savoir flatter le maître du jour dans le sens du poil peut rapporter gros. Bonne continuation Avinash, vous êtes sur le bon chemin...
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.