Menu

Politique

Avinaash Munohur, officiellement le « new chatwa » in the towm


Rédigé par E. Moris le Lundi 1 Mai 2023



La médaille du faux cul ! Nous avions raison de dire que les anciens du MMM constituent la garde rapprochée du MSM. 

Celui qui s'est autoproclamé « consultant en stratégie politique », avait pris un congé politique des instances du MMM, pour des raisons professionnelles, ensuite comme toutes les girouettes et aspirants politiques, il était revenu au parti, arrachant au passage le fauteuil de Président de la commission de développement. Son mutisme pendant l'épisode "Manz Bondie kaka diable" était parlant. Quelques forces occultes de la VoH et l'influence de ses cousins chez les extrémistes hindous y sont pour quelque chose.

Comme tout chatwa en devenir, il s'est installé sur les plateaux radios et dans les colonnes de la presse écrite, pour gagner en visibilité et en popularité comme les Nilen ( le « ti couyon très arrogant » dixit Paul Bérenger, et « recordman sur le plan des candidats battus », Ken Arian et l'autre petit Avinash de la Culture. 

Le 16 mars, La Rédaction de Zinfos Moris avait annoncé la couleur " Ses petites mises en scène ne trompent personne. C'est comme un paon qui fait sa cour pour se présenter sur son meilleur jour, donnant l'illusion à sa future fiancée qu'il est le "gendre parfait". Et pour parfaire la dot, son père est dans le développement immobilier."

Nou avions prédit que tout comme le ministre de Finances, et sa proportion à se donner des petits airs importants, avec un naturel pédant et surfait, employant des grands mots pour de petites choses, qu'Avinaash Munohur sera sur la liste du MSM pour 2024 ! Le risque c'est que les langues vont se délier. Affaire à suivre...

Lundi 1 Mai 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H