Menu

Santé

Aveu d'échec à l'île Maurice : pas de retour progressif des conditions sanitaires


Rédigé par E. Moris le Lundi 2 Mai 2022

Après plusieurs mois de restrictions liées au Covid-19, certains pays annoncent un assouplissement, voire même la fin des mesures sanitaires comme dans de nombreux pays en Europe comme en Angleterre, en Espagne, en Islande, en Italie, aux Etats-Unis, au Canada et dans de nombreux pays en Asie.



A l'île Maurice, le trio Gaud-Jagutpal-Joomaye a martelé à qui veut l'entendre qu'il faut apprendre à vivre avec le Covid-19, que la politique de zéro covid prônait un temps par le gouvernement n'était était utopique. Alors que pays où les contraintes sanitaires commencent à s'alléger, laissant espérer un retour progressif à la vie d'avant malgré le tsunami provoqué par le variant Omicron, à l'île Maurice on maintient la pression, mettant à mal la liberté individuelle sous un protocolaire sanitaire infantilisant.

A échelle comparable, l'Islande a levé toutes ses restrictions. "Nous revenons à une vie normale mais le virus est toujours parmi nous", a déclaré la Première ministre Katrín Jakobsdóttir.
 

En France, le pass vaccinal est abandonné, le port du masque en intérieur est suspendu

Alors qu'Omicron monte et redescend, l'île Maurice peut se prévaloir d'une population vaccinée qui a une bonne immunité de fond et la possibilité de soigner une personne à risque. Si les PCR sont désormais réservés aux plus de 60 ans, et qu'il n'est plus nécessaire de le présenter pour prendre le l’avion avant de fouler le territoire mauricien n'empêche qu'il est impossible aux Mauriciens ou aux touristes de pique-niquer ou de se rassembler au-delà de 50 personnes. Adieu donc aux concerts, aux évènements sportifs, aux réunions politiques et autres manifestations citoyennes qui font l'essence d'un pays libre.

 

Comme si le paradoxe est une spécialité mauricienne, à défaut de devises étrangères et de touristes, le ministère concerné a arpenté bien des salons à travers le monde pour vanter la destination mauricienne. Mais comment faire revenir des touristes avec autant de contraintes, si ailleurs les gens ont appris à vivre sans masques et sans pass sanitaire ? Maintenir les gestes barrières de base, afin de faire de la prévention restent pertinents mais pour tout le reste, cela reste une hérésie.

« Avek vaksinasion, nou’nn fer enn gran progre.» Et c'est dans un aveu désarmant de contradiction, que le ministre de la Santé, Kailash Jagutpal avoue que bien que la propagation est importante « Nous sommes confiants de franchir l’hiver sans grande difficulté ». Les chiffres ne sont ni alarmants ni critiques. Pourtant... « Nous devons renvoyer les élections une fois encore », a déclaré Pravind Jugnauth. Le Premier a même évoqué l’épidémie de Covid -19 à travers le monde. Il a même fait un tour d’horizon sanitaire dans le monde, allant jusqu’à parler du variant XE en Angleterre....

Lundi 2 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.