Menu


Politique

Autopont de Decaen : Bobby Hureeram en distributeur de cadeaux pour Noël


Rédigé par E. Moris le Lundi 28 Septembre 2020



C'est décidemment la tête à claques du gouvernement. Quand son beau-frère ne joue pas au pyromane pour attiser la haine sur les réseaux sociaux, sans être inquiété par les autorités, Bobby Hureerram a le talent pour se rendre ridicule à la moindre occasion.

« Cet autopont sera comme un cadeau de Noël aux automobilistes et usagers de route»

Une petite phrase qui a dérouté plus d'un. En visite sur le site, le vendredi 25 septembre, Bobby Hurreram a confirmé non sans fierté, que les travaux de reconstruction de l’autopont Decaen sera vraisemblablement fin prêt à Noël 2020, en avance sur l'échéance fixée. Ce projet, rappelons-le, avait coûté environ Rs 320 millions.

Ce qui a donné lieu à quelques réflexions non sans humour pour tourner en dérision le ministre des travaux : "Zis dan Moris mo trouve sa. Dimoune prend mo cash pou acheter cado pou moi. Mo prefere riyer ki plorer." "Mauritians: we want a bridge for Xmas. Santa Bobby: Granted, we will repair the one we messed up and re-gift it to you but you pay for it yourself..."

Il devait être utilisé pour désengorger l’accès à Port-Louis… surtout à partir du Sud. 

Ainsi, l’autopont Decaen devait créer une autre voie d’accès sur le centre-ville et diminuer la pression sur la Place d’Armes.Hélas, depuis son entrée en opération, en novembre 2018, ce fut la catastrophe. Il n’a rien désengorgé du tout. Il est la plupart du temps délaissé par les automobilistes qui préfèrent toujours entrer dans la capitale à partir de la Place d’Armes.

Puis, en plusieurs endroits, des failles ont été décelées dans la structure. À tel point que la décision a été prise de refaire une partie de cette rampe d’accès. Des travaux majeurs sur une route qui date de deux ans à peine, il faut le faire !  



1.Posté par KIPKA le 29/09/2020 07:31
Alors lui,ce sera un soulagement le jour ou il fera ses valises.....et la,ce serait un cadeau pour Maurice ! ! !

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.