Menu


Société

Au tour des Court Officers d’exprimer leurs craintes


Rédigé par E. Moris le Mardi 24 Mars 2020



Le bouclier de la justice n’est pas assez grand pour les protéger ou leur permettre de s’abriter ! Les Court Officers ont peur du Covid-19.

Ils disent travailler la peur au ventre. Car ils sont vulnérables car, disent-ils, ils sont forcés de côtoyer les membres du  public. Donc, ils sont en contact avec la population.

Il faut néanmoins dire que côté communication, ils ne sont pas au top ! Ils n’ont jamais privilégié une très grande proximité avec le public avant le Covid-19. Ils n’ont donc qu’à garder leurs bonnes vieilles habitudes. En revanche, leurs doléances concernant le déplacement pour venir au boulot et le manque d’équipements sont plus acceptables.

Rappelons que chaque jour, la Bail and Remand Court siège pour écouter les cas des personnes qui viennent d’être appréhendés par la police.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.