Menu


Politique

Au tour de l’ancien ACP Domah de donner sa version à l’Icac dans l’affaire Nobin-Brasse


Rédigé par E. Moris le Jeudi 16 Mai 2019



Le Commissaire de police peut bien soutenir que ce n’est qu’en septembre – donc selon le calendrier établi – qu’il quittera ses fonctions, n’empêche que l’enquête de la Commission anticorruption, elle, se poursuit.

Et hier, c’était au tour de l’ancien ACP Vinod Domah de se présenter au siège de l’organisme pour être entendu. Il devait expliquer si le patron de la police avait bel et bien facilité les choses afin que Mike Brasse obtienne un passeport provisoire en l’espace de trois jours. Le skipper devait se rendre à La Réunion.

Vinod Domah était Divisional Commander de la région Nord lorsque Mike Brasse avait été arrêté à La Réunion avec 42 kilos d’héroïne. C’était en novembre 2016. Il faut savoir que l’ex-ACP Domah avait déjà été entendu par le CCID en connexion avec cette affaire.

Et il avait déclaré – tout comme l’ASP Narenkumar Boodram d’ailleurs – que Mario Nobin était intervenu.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.