Menu



Santé

Attention au surdosage de paracétamol en période de Covid


Rédigé par E. Moris le Lundi 15 Novembre 2021



Apprendre à vivre avec le Covid certes, mais attention à l'automédication ! Suite à la recrudescence des cas Covid et du nombre important d'hospitalisation, les Mauriciens affluent dans les pharmacies afin d'obtenir du paracétamol, souvent en quantité importante par crainte des ruptures de stock.

Ce comportement exige un contrôle de la part des autorités, afin  d'éviter le surdosage mais aussi pour rappeler les risques du non respect de la posologie.

"Surdosage = danger"

Espacer les prises d'au moins quatre heures, ne pas dépasser trois comprimés par jours sans avis médical ou ne pas prendre d'autres médicaments contenant du paracétamol sont autant d'indications qui ne sont pas toujours suivies par le consommateur. "Avec une consommation normale, il est un médicament sûr et efficace. Mais en surdosage, il est la première cause de greffe hépatique d'origine médicamenteuse", alerte un professionnel de Santé.

Automédication familiale

Rappelons qu'à cause d'une surdose, un foie peut être totalement détruit en 24 à 48 heures; même lorsqu'on soigne une migraine passagère, un rhume ou une courbature

Les variants du SARS-CoV-2, plus contagieux, circulent désormais à Maurice. Si vous avez des symptômes tels que fièvre, toux, courbatures, fatigue, mal de gorge :

restez chez vous et contactez par téléphone votre médecin traitant. Il est également possible de faire une téléconsultation ;
si votre médecin vous le conseille, allez faire un test de dépistage dans un laboratoire d’analyses (appelez-le avant pour connaître les heures de prélèvement) ;
en attendant les résultats, reposez-vous et buvez abondamment (eau, tisanes, jus de fruits, soupes) ;
si nécessaire, prenez un médicament contre la fièvre contenant du paracétamol ;
couvrez votre bouche et votre nez avec un mouchoir jetable lorsque vous éternuez ou lorsque vous toussez, et jetez-le ensuite ;
lavez-vous les mains fréquemment et en particulier après avoir toussé ou éternué ;
isolez-vous des autres personnes le plus possible, ou portez systématiquement un masque.

En cas d’affaiblissement important ou de difficultés à respirer (essoufflement sans effort particulier, par exemple juste en prononçant 3 ou 4 phrases), il faut contacter le SAMU.

Si votre test de dépistage du coronavirus est positif, vous devrez vous isoler pendant 10 jours après le début de la maladie ou 2 jours après la fin de la fièvre si celle-ci persiste plus de 10 jours après le début de la maladie. Ensuite, masque et gestes barrières sont bien sûr de rigueur.

 

Lundi 15 Novembre 2021


1.Posté par PETER KIPKA le 16/11/2021 16:27
De toute facon,on ne trouve plus de Doliprane dans les pharmaies de Maurice.....depuis quelque temps deja.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.