Menu



Sport

Association mauricienne d’athlétisme : La démission de Gungaram refusée


Rédigé par E. Moris le Jeudi 16 Septembre 2021



Association mauricienne d’athlétisme : La démission de Gungaram refusée
À Maurice, les associations et fédérations sportives, comme les partis politiques, sont souvent contrôlées par un ou un groupe d’individus. Ce qui s’est passé au sein de l’Association mauricienne d’athlétisme pourrait être la preuve.

On se rappelle que lundi, Vivian Gungaram, aujourd’hui assistant secrétaire mais avant président de l’association, avait été arrêté et libéré sur parole. Le lendemain, il a été présenté en cour où une accusation provisoire de fraude a été logée contre lui. Le même jour, il a soumis sa démission au comité directeur de l’association. Il a fait ce qu’il fallait, pourrait-on penser. Surtout qu’il est sous le coup d’une accusation provisoire.

Or, le comité directeur de l’Association mauricienne d’athlétisme a refusé sa démission le même jour. Mieux, ils ont affiché une solidarité sans faille à leur assistant secrétaire, allant jusqu’à souligner que, pour eux, il n’y a pas eu détournement de fonds.

Rappelons que Vivian Gungaram a retrouvé la liberté après avoir fourni une caution de Rs 9 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 40 000. Et ce, après une plainte du Comité olympique mauricien concernant un stage de préparation en Afrique du Sud pour trois athlètes, au coût de Rs 91 032, dans le cadre des Jeux du Commonwealth 2018, en Australie. Seuls deux athlètes auraient finalement participé au stage, mais le budget n’avait pas diminué.

Jeudi 16 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.