Menu



Politique

Assirvaden : « Nous avons remis le poste de leader de l’opposition au Président »


Rédigé par E. Moris le Lundi 1 Mars 2021



Le PTr est blessé. Il est humilié. C’est ce que Patrick Assirvaden a déclaré lors d’un pointe de presse, à l’issue de la réunion parlementaire du PTr cet après-midi. Il dit se baser sur les propos tenus par Paul Bérenger samedi en conférence de presse mais aussi les comptes et calculs du leader du leader du MMM.

« Paul Bérenger a dit que le MMM et le PMSD compte un total de 14 députés. Le PTr en compte 12. Le poste de leader de l’opposition est un poste constitutionnel. Celui qui occupe ce fauteuil ne peut être une marionnette avec d’autres personnes tirant les ficelles. Nous avons donc décidé de remettre le poste de leader de l’opposition au président de la République. C’est lui qui va décider », a déclaré Patrick Assirvaden, qui soutient qu’Arvin Boolell a eu des consultations avec Navin Ramgoolam, Shakeel Mohamed et lui-même. Et Patrick Assirvaden de souligner que le problème de Paul Bérenger « n’est plus Navin Ramgoolam uniquement mais aussi Arvin Boolell, Shakeel Mohamed, etc ».



1.Posté par vinesh.mootten le 01/03/2021 19:42
Roshi bhadain inn dir tou step down pou refaire élection générale mais zot ti tro content gaingn gro cash personn pa fér sak ki bhadain dir zordi boolell step down shakeel derriere zot pé trouvé zot pa travay pou pei la zot zis zot poche zot gété ek ki capav gaingn PM dan l'avenir. Mo croir kan mo guét sa sitiation la zot pé just faire palabre dan parlement pa zoué zot role com oppozition. mo bien sagrin mé prochain éléction personne pa pou kapav siége dan parlment band dimoun la

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.