Menu



Politique

Arvin se décide une bonne fois pour toutes


Rédigé par E. Moris le Lundi 9 Août 2021



« Vas-y Arvin, c’est bon ! » Le chef de file du PTr au Parlement l’a fait. Il a déposé ce lundi matin une plainte constitutionnelle devant la Cour suprême.

Arvin Boolell demande à l’instance judiciaire de décréter que son expulsion, le 20 juillet 2021, et sa suspension de l’hémicycle pour huit séances, sont « illégales et anticonstitutionnelles ». Sa plainte est dirigée contre le Speaker, Sooroojdev Phokeer, le Premier ministre, Pravind Jugnauth et la Clerc de l'Assemblée nationale, Bibi Safeena Lotun.

Arvin Boolell a requis les services de l’avocat Sanjay Bhuckory et l’avoué Hiren Jankee. Arvin Boolell accuse le Speaker de « parti-pris en faveur de la majorité à la Chambre ». Il a cité une vingtaine d’occasions, entre février 2020 et juillet 2021, où les membres de l’opposition ont subi, selon lui, le parti pris du Speaker au Parlement. Arvin Boolell a aussi évoqué l’épisode « Look at your face ! ».

Lundi 9 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.