Menu


Politique

Arvin Boolell conteste les raisons données pour rejeter sa PNQ


Rédigé par E. Moris le Mardi 9 Juin 2020



Ce rejet lui est resté en travers de la gorge. « Les raisons avancées pour rejeter la Private Notice Question ne tiennent pas la route », affirme le leader de l’opposition.

Les arguments mis de l’avant, selon lui, sont farfelus. Arvin Boolell animait une conférence de presse ce mardi à l’heure du déjeuner, dans son bureau, à l’Assemblée nationale.

Apparemment, le Speaker a évoqué « l’anticipation » et le fait que les mesures du Budget « ne sont pas encore en vigueur » pour rejeter la PNQ, axée sur la réforme du système de pension.

Pour le leader de l’opposition, c’est une première. « Une telle chose ne s’est jamais produite depuis que je siège à l’Assemblée nationale », a-t-il déclaré.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.