Menu



Politique

Arvin Boolell : « Pa mars lor mo gro pous. Personne ne peut me tenir en otage »


Rédigé par E. Moris le Mardi 2 Mars 2021



Le comité exécutif élargi du PTr s'est réuni à Phoenix ce mardi 2 mars à la suite d'une réunion du Bureau politique des rouges plus tôt dans la journée.

Prenant la parole à la suite de sa démission comme leader de l'Opposition, prenant ainsi de contre-pied, Paul Bérenger de vitesse et déstabilisant Xavier-Luc Duval, c'est un Arvin Boolell galvanisé par son incroyable coup de maître, qui a tenu un discours digne d'un futur leader.

« Ena enn zafer ki apel dinite, respe et tolerans », affirme Arvin Boolell, rappelant au passage que personne ne peut s’ingérer dans les affaires internes du PTr.  « Pa mars lor mo gro pous… Personne ne peut me tenir en otage. Je souhaite bonne chance au futur chef de l’opposition », dit-il.

Arvin Boolell a soutenu qu'il n'est pas question de se laisser humilier ou dicter par qui que ce soit. D'où sa décision de démissionner bien que Navin Ramgoolam, le leader du parti lui ait demandé d'«attane un peu. »

« Nou pas attaché à auken poste»

L’ex-leader de l’opposition Arvin Boolell a affirmé qu’il ne compte pas reprendre sa lettre de démission. Le député du No. 18 a réaffirmé publiquement son respect pour le leader du PTr Navin Ramgoolam qui incarne les vraies valeurs du parti.



 

Mardi 2 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.