Menu



Politique

« Arrêtez aussi les députés de l’opposition »


Rédigé par E. Moris le Vendredi 3 Décembre 2021



Qui dit cela ? Tenez-vous bien, ce n’est nul autre qu’Arvin Boolell. Le chef de file du PTr au Parlement réagissait à l’arrestation de Rama Valayden et de Raouf Khodabacus hier pour rassemblement illégal.

C’est une phrase ironique évidemment. N’empêche, Arvin Boolell affirme que, d’une certaine façon, les députés de l’opposition, dont lui-même, ont manifesté ce jour-là. En fait, sous couvert de venir apporter leur soutien aux manifestants, ils ont tenu une conférence de presse conjointe dans la rue.

Si on les compte, ainsi que les journalistes et les manifestants qui se sont attroupés, on arrive à… bien plus que n’autorise la loi. Pour Arvin Boolell, la décision d’arrêter les deux hommes est arbitraire. Et il a raison de dire que s’il fallait arrêter tous ceux présents devant le parlement mardi, y compris les parlementaires de l’opposition, il n’y aurait pas de place à Alcatraz. En fait, pourquoi deux poids et deux mesures ? Si Arvin Boolell fait cet appel, c’est qu’il est certain que la police n’osera pas convoquer et « interpeller » tous les députés de l’opposition. Ce serait une aubaine pour les anti-Jugnauth…

Vendredi 3 Décembre 2021


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 03/12/2021 19:54
C'est la faute à Jugnauth.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.