Menu


Faits Divers

Arrêtés avec Rs 49,5 millions d’héroïne, trois britanniques parlent de «kidnapping» au Kenya


Rédigé par E. Moris le Vendredi 29 Novembre 2019

Le 18 novembre dernier, trois Britanniques ont été arrêtés à l’aéroport de Plaisance pour possession et importation d’héroïne.



Capture d’écran du site DevonLive, où Asa Garbutt dit à sa famille qu’il n’a pas accès à de l'eau propre.
Capture d’écran du site DevonLive, où Asa Garbutt dit à sa famille qu’il n’a pas accès à de l'eau propre.
Les trois suspects avaient Rs 49,5 millions d’héroïne, soit 3,3 kilos. Ils ont débarqué à Maurice en provenance de Nairobi sur le vol de Kenya Airways KQ 270.

Les trois Britanniques, originaires de Devon, sont : Aaron Matthew James, 42 ans, employé dans le secteur de la construction, Ashley Tierney, un maçon de 32 ans, et Asa Garbutt, un électricien de 37 ans.

Si Aaron Matthew James a purgé 110 boulettes d’héroïne (1145,83 grammes), Asa Garbutt, de son côté, a purgé 148 boulettes (1905,41 grammes). Enfin, Ashley Tierney avait 24 boulettes d’héroïne, totalisant 250 grammes, dans le corps.

Des révélations publiées par le journal britannique en ligne, « DevonLive » hier, affirme que les trois britanniques auraient été kidnappés et forcer à faire passer de la drogue à Maurice.

C’est le frère de l’un deux, Leon Garbutt, qui s’est exprimé dans un entretien. Il soutient que les trois hommes étaient en vacances au Kenya lorsqu’ils auraient été kidnappés. Les ravisseurs les aurait menacé avec des fusils et leur auraient dit que leurs maisons seraient incendiées s’ils n’obéissaient pas.

Leurs familles clament leur innocence

Elles se disent en contact avec le Foreign Office pour connaitre la marche à suivre. A Maurice, les suspects ont reçu la visite et le soutien du personnel de la Foreign Office. Le journal a également publié la photo des trois suspects qui sont actuellement hospitalisés à l’hôpital Jawaharlall Nehru.

L'un d’entre eux a lancé un appel à l’aide : Asa Garbutt dit à sa famille qu’il n’a pas accès à de l'eau propre.

La presse britannique fait écho de cette affaire de drogue, le Dailymail, Herald...et disent suivre cette affaire de très près.




 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.