Menu


Faits Divers

Arrêté pour s’être fait passer pour un haut cadre de la police afin de soutirer de l’argent à un entrepreneur


Rédigé par E. Moris le Jeudi 7 Mars 2019



C’est lors d’une opération, menée hier après-midi à Trianon, que Jean Nicolas Jérôme Lajoie a été arrêté par la Commission anticorruption.

Il était venu récupérer Rs 25 000 d’un entrepreneur. Ce dernier soutient que le 28 février, il a appris qu’il était recherché par la CID de Quartier Militaire pour les besoins d’une enquête. Il lui a été conseillé de contacter un certain DCI Coolijan. 

Ce dernier a d’ailleurs pris contact au téléphone avec l’entrepreneur, un habitant de Plaine Magnien. Il lui a effectivement qu’il que sa version était requise et qu’il devait participer à une parade d’identification.

Mais le fameux DCI Coolijan lui a demandé Rs 50 000 pour arranger les choses. Comme l’entrepreneur refuse, le DCI Coolijan reprend contact avec lui et réclame cette fois-ci Rs 25 000. 

Un rendez-vous est organisé. Mais entretemps, l’entrepreneur a fait des recherches et a appris qu’aucun DCI Coolijan ne travaille à la CID de Quartier Militaire. Il prend alors contact avec l’Icac, qui monte une opération pour piéger l’escroc. 

Jean Nicolas Jérôme Lajoie est donc arrêté. Il a soutenu qu’il ne sait rien de l’affaire et qu’il a simplement rendu service à un ami en venant récupérer l’argent pour lui.

Jean Nicolas Jérôme Lajoie a été traduit en cour sous une accusation de Traffic d’Influence. La personne qu’il a incriminée, connue pour être un habitual criminal, est activement recherchée.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.