Faits Divers

Arrestations pour séquestration d’un Bangladais

Mercredi 14 Août 2019

Cinq membres d’une famille de Cottage se retrouvent derrière les barreaux dans le cadre de l’affaire alléguée de séquestration et de torture sur un boulanger bangladais de 28 ans.

Avec les deux arrestations effectuées lundi 12 août, un homme de 34 ans et sa mère de 56 ans, cela porte le nombre d’interpellations à cinq. Car le 6 août dernier, trois autres membres de cette même famille avaient été arrêtés. Il s’agit d’un homme de 61 ans, d’un autre de 33 ans et d’une femme de 30 ans.

Tout ce beau monde est accusé provisoirement de trafic humain devant le tribunal de Rivière-du-Rempart.

C’est le 5 août que l’ouvrier bangladais a porté plainte à la police. Il a indiqué qu’il était venu à Maurice pour travailler pour cette famille, qui est propriétaire d’une boulangerie.

Mais à l’expiration de son contrat, en novembre 2018, il aurait été forcé à travailler sur place. Il aurait aussi été ligoté et battu. L’ouvrier bangladais portait des traces de blessures. Il avait été admis à l’hôpital pour des soins. Il a positivement identifié ses présumés agresseurs.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 14 Août 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.