Menu


Sport

Après le complexe sportif de Côte-d'Or au coût de Rs 4,7 milliards, un CEB Multipurpose Sports Complexe !


Rédigé par E. Moris le Jeudi 26 Septembre 2019



La question se pose. Après l'éléphant blanc du complexe sportif de Côte d'Or par un gouvernement pressé par les délais de livraison en vue des Jeux des îles 2019. Voici que sortira de terre dans la même région, un CEB Multipurpose Sports Complexe au coût de Rs 150 millions !

Pour rappel, le complexe sportif de Côte d’Or abrite un multi purpose gymnasium, une piste d’athlétisme, un centre aquatique et une piscine non chauffée avec un terrain de football d'une capacité de spectateurs moindre que le stade Georges V, au coût de Rs 4,7 milliards !

Aucune étude sur la rentabilité de l’exploitation de l’enceinte n’avait été réalisée et le gouvernement, compte tenu des délais très courts, avait été obligé d'annoncer que le gouvernement travaille sur un «business model» afin que ce complexe sportif puisse générer des revenus dans les caisses de l'Etat à travers la location des infrastructures sportives aux athlètes étrangers, entre autres. Quand à l'entretien de ce 

Une mégalomanie dont le gouvernement Lepep semble familier pour poser leur "nom à l'édifice" alors que les rénovations des stades dans le cadre des Jeux des îles laissent à désirer.

C’est dans ce contexte que Ivan Collandavelloo a sérieusement envisagé de construire son propre "grand stade". Le ministre a donc posé la première pierre du CEB Multipurpose Sports Complexe à Côte d’Or ce jeudi 26 septembre parlant d'une «nécessité» afin que des employés du CEB bénéficient d’un centre polyvalent.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.