Menu



Politique

Après le commissaire de Police, c'est au tour de Maneesh Gobin de menacer : « Mo pe swiv de pre sertin avoka »


Rédigé par E. Moris le Samedi 19 Décembre 2020



Preuve en est que le décès de l'agent du MSM Kitsnen embarrasse au plus haut point le gouvernement. C'est en premier lieu, un point de presse rapide comme l’éclair qui a mis le feu aux poudres ! Le Commissaire de police a demandé aux avocats impliqués dans les travaux de l’enquête judiciaire de faire preuve de retenue. 

Il soutient avoir constaté, ces derniers jours, que des gens disent n’importe quoi en vue de « créer une psychose ». « Ils ont évoqué des bandes organisées, dont un soi-disant escadron de la mort, pour y associer des morts dans plusieurs cas ». Cela, a-t-il souligné, alors que l’enquête n’a pas encore établi les circonstances de ces décès. Il a donné l’assurance, en tant que commissaire de police, que le travail se fait en toute indépendance et que la lumière sera faite sans distinction. 

Roshi Badhain lance un message au commissaire de Police : "mett en lord dan ou lakwisin"

Le Part Time Attorney General, Maneesh Gobin, en a rajouté une couche hier en conférence de presse. Celui qui tantôt plante des choux avec les agriculteurs, met en garde les avocats qui viennent faire de la politique lors de leurs déclarations sur des enquêtes judiciaires qui sont en cours. 

Menaçant, Maneesh Gobin a déclaré :« Mo pe swiv de pre sertin avoka ». Le Ralliement citoyen par ailleurs, rappelle à juste titre que l’organisation de la profession d’avocats doit être complètement autonome. L’Attorney General, qui est membre du Gouvernement, de l’Exécutif, n’a pas son mot à dire à l’encontre de l’exercice de la profession d’avocat. L’avocat est auxiliaire de justice. Il concourt à la justice. Y interférer est une méconnaissance de la séparation des pouvoirs 

Rappelons qu'il était face à la presse, vendredi, avec le ministre de l’Energie et des services publics, Joe Lesjongard, et le ministre du Travail, Soodesh Callichurn afin de dresser un bilan du gouvernement pour l’année 2020. Oubliant par ailleurs les scandales mais n'hésitant pas à glorifier le Premier ministre dans une mise en scène gênante.

 

Samedi 19 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.