Menu



Justice

Appel ou pas dans l’affaire Toofanny ?


Rédigé par E. Moris le Mercredi 5 Août 2020



On ne le sait pas encore. D’ailleurs, même le bureau du Directeur des poursuites publiques ne le sait pas.

Les officiers sont toujours en train d’étudier le jugement de la magistrate Niroshni Ramsoondar, présidente de la cour intermédiaire. Ils sont en train de rechercher les points sur lesquels l’appel pourrait être basé. Mais la tâche est dure.

La magistrate Niroshni Ramsoondar a fait très fort ! Son jugement est bien détaillé et amène à la conclusion que si Iqbal Toofanny a bel et bien reçu des coups, il est difficile de dire «  au-delà du doute raisonnable » que ce sont les cinq policiers poursuivis (il ne reste que trois, deux étant décédés entre-temps) qui lui ont asséné les coups ayant conduit à son décès.

Le jugement est bien écrit. D’ailleurs, la magistrate Niroshini Ramsoondar joue son avenir. En tant que présidente de la cour suprême, elle est la prochaine en liste pour accéder au poste de juge au sein de la cour suprême. Un jugement qui sera démoli en appel ferait tache. C’est en début de semaine prochaine que le DPP fera connaître sa décision.

Mercredi 5 Août 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.