Menu



Un autre regard

Amendements à l'IBA Act : Coup de gueule de Marie-Michèle Etienne


Rédigé par Michelle Etienne le Jeudi 25 Novembre 2021

Ancienne animatrice à la Mauritius Broadcasting Corporation dans les années 70 avec son émission « Rien que pour vous », puis directrice des programmes sur Radio One, une radio privée. Marie Michèle Etienne est La Voix de la radio mauricienne qui a accompagné plusieurs générations. Elle s'exprime sur les amendements à l'IBA Act.



Alors que nous sommes au coeur d'une crise sanitaire sans précédent. Alors que des personnes crient leur souffrance, leur incompréhension, leur révolte et leur désespoir. Alors que nous pleurons nos morts qui ne peuvent même pas mourir et être enterrés dignement. Alors que le personnel médical est à bout de souffle. Alors que toutes nos forces devraient se concentrer sur la meilleure façon de gérer cette situation dramatique... C'est dans ce contexte que de sérieux amendements à l'IBA Act sont décidés.

Naïvement j'ai pensé que nous avions suffisamment de provisions dans les lois régissant le IBA Act pour agir contre toute radio qui dérape. Naïvement j'ai pensé que les radios privées étaient une soupape nécessaire dans le plus élémentaire exercice démocratique pour permettre à la population de s'exprimer et qu'à cet égard elles devenaient un partenaire précieux des autorités. Naïvement j'ai pensé que les radios jouaient un rôle prépondérant pour éviter le pire. 

Moins naïvement je pense que l'on nous prend pour des ânes et que nous sommes surtout en train de rater l'occasion de nous fédérer derrière ce qui devrait être  la seule préoccupation du jour: gérer du mieux possible la crise sanitaire dont nous sommes victimes.

Jeudi 25 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.