Menu

Politique

Ameenah Gurib Fakim : « L'heure de vérité a sonné »


Rédigé par E. Moris le Mercredi 30 Novembre 2022

​Dans l'après-midi, elle a tenu un point de presse aux côtés de Me José Moirt, membre du panel légal la représentant. Celui-ci comprend aussi Me Rex Stephen et l'avoué Pazhany Tandarayen.



L'ancienne présidente de la République a entamé ce mercredi la procédure de contestation, par voie de judicial review, des conclusions de la commission Caunhye la concernant.

L'avocat a déclaré que c'est la demande de leave qui a été déposée. Il s'agit de la première étape. « Nous demandons à la cour suprême l'autorisation de contester la commission d'enquête. Si nous ne réunissons pas la première étape, forcément, il n'y aura pas de deuxième étape », a déclaré Me José Moirt, qui affirme qu'il est confiant que tout va bien se passer.

Quant à Ameenah Gurib-Fakim, elle a déclaré qu'aujourd'hui, « l'heure de vérité a sonné ». Elle se réjouit que le public va enfin connaître sa version à travers cette procédure légale. Elle a dénoncé les ragots colportés contre elle dans la presse. Elle a aussi déploré le fait d'avoir subi des attaques sur le plan professionnelles mais aussi en-dessous de la ceinture. « On a porté atteinte à mon intégrité. On affirme qu'on veut empower les femmes et quand une femme ose, on la descend de cette façon », a-t-elle déclaré.

Mercredi 30 Novembre 2022


1.Posté par Damnatio memoriae le 01/12/2022 05:31
Vérité est un gros mot dans votre bouche de corrompue.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.