Menu


Politique

Allocution de Noël du Président de la République : Creux, pompeux et ennuyeux ...


Rédigé par E. Moris le Mercredi 25 Décembre 2019

Au Royaume-Uni c'est une tradition annuelle chère aux britanniques: l'allocution de Noël de la reine Elizabeth II, retransmise à la télévision, et attendue avec une certaine fébrilité.



A Maurice, ce mercredi soir c'était loin d'être l'effervescence face au petit écran, en regardant le tout nouveau président de la République qui s'exprimait sur la chaîne nationale, dans un décor digne des années 80 ! On n'a pas fait pire depuis des lustres !

Trop long, trop général et ennuyeux

Dans son allocution de Noël, et pour son tout premier message de Noël, Pradeep Roopun, a fait part de certains faits d'actualité avec la voix monocorde et ronflante qu'on lui connait. Figé dans la lecture de son texte, c'est ainsi qu'il a condamné les violences faites aux femmes, les vieilles personnes ainsi que les enfants.

Sur le même ton, selon Pradeep Roopun, la société a perdu ses valeurs et s'engage personnellement dans ce combat :

«Mo triss pou konstate ki de pli an pli nou pe perdi nou bann valer, ki finn permet nu pei arkansiel vive an paix ek larmoni pandan bien lontan».

Le président de la République a aussi fait part de son inquiétude concernant la recrudescence des accidents mortels de la route à Maurice, malgré les campagnes de sensibilisation.

Un comité pour consolider l’unité national

Le président a annoncé «An tan ki président de la République, mo pu apport mo soutien a sa komite la». En quoi consistera ce comité et sur quelle base ? Mystère...

Pradeep Roopun a également évoqué l’avis consultatif de la Cour internationale de Justice(CIJ) sur les Chagos rendu en faveur de Maurice et l’inscription du sega tambour des Chagos sur la liste du patrimoine de l’UNESCO. Sans oublier les événements marquants de 2019 : la victoire de Maurice aux Jeux des Iles de l’océan Indien et la venue du Pape François à Maurice.

Et de conclure : «Nou travay ansam pou ki nu batir enn lil Moris kot fer bon viv. Progre prosperite ek boner enn pei li possib kan nou tou nou met la main a la patte».


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.