Menu



Société

Allocution de Noël 2020 du Président de la République : Creux, pompeux et ennuyeux ...


Rédigé par E. Moris le Samedi 26 Décembre 2020



Au Royaume-Uni c'est une tradition annuelle chère aux britanniques: l'allocution de Noël de la reine Elizabeth II, retransmise à la télévision, et attendue avec une certaine fébrilité.

A Maurice, vendredi soir c'était loin d'être l'effervescence face au petit écran, en regardant le président de la République qui s'exprimait sur la chaîne nationale, dans un décor digne des années 80 ! On n'a pas fait pire depuis des lustres !

Trop long, trop général et ennuyeux

Dans son allocution de Noël, pour son message de Noël, Pradeep Roopun, a fait part de certains faits d'actualité avec la voix monocorde et ronflante qu'on lui connait. Figé dans la lecture de son texte, c'est ainsi qu'il invite chacun à regarder « tous dans la même direction ». Laquelle ? On ne sait pas.

Sur le même ton, selon Pradeep Roopun, la société a perdu ses valeurs et s'engage personnellement dans ce combat : « Nous bizin sans pitié envers mafia la drogue et faire tout pou protèze nous bane jeunes »

Le Président de la République s’est dit choqué par le meurtre de la policière Dimple Raghoo dans l’exercice de ses fonctions. Pradeep Roopun lance ainsi un appel à chaque citoyen de dénoncer tout trafic de drogue, ainsi aider la police dans sa tâche.

Le président de la République a aussi fait part de la difficile année 2020, qui restera dans l'histoire comme difficile, avec la pandémie de la Covid-19. Un peu comme une miss Mauritius, Prithviraj Roopun souhaite le progrès, la paix et l’harmonie mais aussi que « l’unité, la solidarité, l’écoute, le partage, la discipline, la compassion envers son prochain, doivent rester la priorité ».

Prithviraj Roopun lance un appel aux partenaires du gouvernement pour aller dans le même sens et avoir un seul objectif : l’intérêt national doit primer pour pouvoir rebondir et éviter un deuxième confinement. Comme l'année dernière, le Président a condamné les violences faites aux femmes, les vieilles personnes ainsi que les enfants.

Samedi 26 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.