Menu



Société

Alexandra Henrion Caude nous fait un droit de réponse, notre réponse à son droit de réponse


Rédigé par E. Moris le Mercredi 23 Juin 2021



Charles Cartier, Delivery Centre Director à Accenture Mauritius, Azim Currimjee, Managing Director de Food and Beverages Cluster du Groupe Currimjee et Managing Director de Quality Beverages Ltd et Dr Alexandra Henrion Caude
Charles Cartier, Delivery Centre Director à Accenture Mauritius, Azim Currimjee, Managing Director de Food and Beverages Cluster du Groupe Currimjee et Managing Director de Quality Beverages Ltd et Dr Alexandra Henrion Caude
Nous avons reçu une demande de droit de réponse par Alexis Caude, époux de Alexandra Henrion Caude, et partenaire directeur d'Adenia et directeur de Sun Resorts, suite à notre article "La gourou complotiste antivax, le Dr Alexandra Henrion Caude, ancienne membre de l'EDB à Maurice".

C'est bien volontiers que nous le publions. Vous aurez notre réponse à son droit de réponse en dessous :

Je soussignée, Dr Alexandra Henrion Caude, généticienne, directrice de l’Institut de recherche
SimplissimA, J'entends par la présente, faire usage du droit de réponse suite à un article paru sur le site
« zinfos moris» signé de E. Moris dont vous gérez le contenu. En effet, dans cet article, j’ai été directement et personnellement calomniée et mise en cause.

Cet article présenté comme un article de « société » prétend écarter scientifiquement les réserves
que j’énumère quant aux conséquences à plus ou moins long terme des vaccins à ARN messager et
les présenter comme si elles allaient « à l’encontre de la politique menée par le gouvernement
mauricien ». Alors que nos objectifs sont a priori complémentaires :
- En tant que scientifique, je souhaite que soient évalués objectivement, tout en prenant le
temps nécessaire, les risques de chaque vaccin et traitement proposés, pour le meilleur
bénéfice individuel comme collectif, et qu’ils ne soient pas présentés comme des « thèses »,
- En tant que Directeur de la publication, vous souhaitez l’information la plus complète de vos lecteurs, tous appelés à se voir proposer un vaccin et/ou un traitement contre la COVID 19, la plupart des affirmations contenues dans cet article ne sont validées par aucune étude scientifique, et ne correspondent pas à la réalité des faits. L’article reprend des phrases entières (parfois en se trompant même de sujets par rapport à la source…) qui émanent d’un journaliste et d’un journal qui sont tous deux mis en examen par la justice française pour diffamation sur ma personne. Les propos tenus dans cet article tentent par tous les moyens, et notamment par une accumulation de qualificatifs extrêmement calomnieux (gourou, complotiste, covido-sceptique, bad buzz, avare de flatteries) ou mensongers (antivax, ancienne, ex, conservatrice, fake news) de jeter le discrédit sur ma personne, sur ma carrière, comme sur mon apport reconnu dans cette crise, en France comme à l’international. Or, des institutions politiques (le Sénat en France) et scientifiques m’ont auditionnée comme étant l’une des toutes premières voix à m’être exprimée sur :
- l’origine très probablement humaine du virus,
- les risques du masque sur le développement psychomoteur des enfants,
- les risques des gestes barrière sur leur capital immunitaire,
- les risques de lésions crâniennes des tests PCR (depuis reconnus par l’Académie de
Médecine),
- l’interférence entre les virus et la réponse inadaptée des anticorps.
Après 1 an et demi de crise, la situation sanitaire est trop grave et le besoin d’information de vos
lecteurs, et des français et des mauriciens en général, trop impérieux pour ne pas reprendre
sérieusement tous les points abordés ainsi que toutes les études effectivement réalisées, justifiant
des points de vue contrastés. Je demande donc à E. Moris de publier un article sur les vaccins à ARN messager et sur les traitements existants ou en cours d’études, preuves (et non pas avis) scientifiques à l’appui. Je ne doute pas que votre journal reviendra ensuite sur ses fausses affirmations afin de transmettre à ses lecteurs la vérité objective sur ses sujets".

La réponse de Zinfos Moris :

Nous sommes assez étonnés, que le Dr Alexandra Henrion Caude fasse abstraction de sa présence aux côtés du chanteur Francis Lalanne ou de l'humoriste Jean-Marie Bigard dans des manifestations pour dénoncer la politique sanitaire du gouvernement français, avec les dérapages qu'on connait. Tout comme les inquiétudes de son ancien mentor, le professeur Axel Kahn sur ses thèses complotistes, dans un tweet publié le 5 mai dernier sur son lit d'hôpital. Le président de la Ligue contre le cancer dira : « C'est un phénomène sectaire. Alexandra est à mon sens un cas unique en son genre. Des savants maudits à la belle carrière, qui tout à coup ont une idée et sont incapables de la remettre en cause, il y en a eu beaucoup. Voyez Didier Raoult, ou Luc Montagnier. Mais son cas est différent. Elle articule la réalité autour de sa vérité spirituelle. »

Nous ne faisons que retranscrire que l'Inserm s'est également désolidarisée des discours de plus en plus polémiques de son ancienne chercheuse, car Alexandra Henrion-Claude ne s'exprime pas que sur le Covid-19. "Fervente catholique, elle veut mettre en lien l'Église et la science, ce qui l'amène à prendre des positions anti-PMA et contre la loi bioéthique."

Que nous sommes tout aussi surpris, le fait d'occulter, comme souligné dans notre article, que Alexandra Henrion Caude, est une ancienne membre du board de l'Economic Development Board (EDB) of Mauritius (août 2020), allouant des contrats de Rs 50 millions sans avoir l'obligation de respecter les provisions de la Public Procurement Act. 

Ironie, l'EDB faut-il également le rappeler incite le secteur privé à se faire vacciner en envoyant des messages abusifs sur Whatsapp. Vaccination contre la Covid : Reziztans ek Alternativ dénonce les messages abusifs de l'Economic Development Board.

Par ailleurs, nous invitons Alexandra Henrion Caude à prendre connaissance des articles existants sur notre site concernant les vaccins homologués et non homologués imposés aux Mauriciens. Nous rappelons que nous sommes un des rares médias à dénoncer le sort des enfants à Maurice mis en quarantaine, la stigmatisation en utilisant des noms de famille atteints par le Covid concernant des clusters, la répression abusive de la loi concernant le port du masque. Tout comme nous étions le seul média à dénoncer dès le premier jour, la quarantaine aux dialysés, avec les conséquences dramatiques qui donnent lieu à une enquête indépendante.

La Rédaction

Mercredi 23 Juin 2021


1.Posté par Franck Éric le 24/06/2021 05:23
Madame Henrion Caude devrait déposer une plainte contre zinfosmoris pour diffamation.
Les propos tenus par ce journal sont inadmissibles et graves.
Le journalisme est tombé bien bas, pour ne pas dire dans le caniveau...

2.Posté par Henry le 24/06/2021 10:28
Cher Zinfos Moris,

Je n’ai pas l’habitude de publier un commentaire sur votre page mais vos deux articles sur la Dr Alexandra Henrion Caude m’a surpris. Premièrement, je ne connaissais pas la Dr Alexandra Henrion Caude avant que vous écriviez un article sur elle. Je ne connais pas qui elle est comme personne mais j’ai l’impression que quelqu’un á Zinfos Moris n’aime pas du tout la Dr Alexandra Henrion Caude. D’après la lettre qu’elle vous à envoyer, tout ce qu’elle demandait c’est que vous publiez et utilisez un ou des article(s) provenant de sources scientifiques (par exemple PUBMED, EMBL et Google Scholars) concernant, l’efficacité et les dangers des différents types de vaccins sur le court et long terme.

De plus ça serait intéressant que vous fassiez plus de recherches sur les travaux effectués sur l’isolation et la purification du sarscov2 en laboratoire, la fiabilité des tests PCR et la science derrière la découverte des variants. La plupart de vos articles mentions tout simplement si un vaccin est homologué ou pas par l’OMS ou la EMA. Et on sait très bien qu’on ne peut pas faire confiance à l’OMS car elle est financièrement liée de façon indirect par les grandes compagnies qui fabriquent les vaccins.

Ce que la Dr Alexandra Henrion Caude est comme personne est un sujet qui m’intéresse peu aujourd’hui. Mais elle souligne des points et des questions qui sont intéressant et j’aurai souhaité que Zinfos Moris aurait répondu à sa lettre d’une façon plus constructive que futile.

Sincèrement,

Henry

3.Posté par Sorel le 26/07/2021 04:08
Je trouve votre article et votre réponse dénués de fondements scientifiques et le parti pris de discréditer cette grande généticienne en l'associant à deux figures du show biz prouve votre malhonnêteté intellectuelle.En un article tendancieux et la réponse posée et pertinente de madame Henrion Caude, le choix est vite fait pour tout lecteur réfléchi.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.