Faits Divers

Alerte à la bombe à l'Icac

Mercredi 11 Juillet 2018

Alerte à la bombe à l'Icac
Le siège de l'Independent Commission against Corruption (Icac) a été évacué ce mercredi 11 juillet, après qu'une alerte à la bombe a été signalée.

L'alerte a été donnée en pleine réunion des syndicalistes qui s'étaient rendus à Réduit à l'occasion de l'Africa Anti-Corruption Day 2018.

La conférence se tient dans le cadre du «Commemoration of the African Anti-Corruption Day», organisée par un forum de la société civile en collaboration avec la Trade Union Against Corruption (TAC) platform.

Les employés et invités son sortis dans le calme avant que la police ne se rende sur les lieux afin de déterminer si il s'agit d'une plaisanterie ou d'une menace sérieuse.

Les alertes à la bombe continuent à un rythme régulier dans le pays.

Après les centres commerciaux et l'aéroport de Plaisance...l'Icac. Si les enquêtes sont en cours, le grand public ne sait toujours pas si c'est l'oeuvre d'un plaisantin ou de menaces sérieuses et si toutes ces alertes sont liées.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 11 Juillet 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.