Menu

Société

Akil Bissessur : « Darren a été détenu en prison pour un délit sanctionné d'une amende »


Rédigé par E. Moris le Jeudi 10 Novembre 2022

Dans une déclaration à la presse, à la sortie de leur client du tribunal, les avocats n'y sont pas allés de mainmorte contre la police.



Me Akil Bissessur a accusé la police d'avoir causé une énorme injustice à l'égard de Dominique Seedeeal, alias Darren Activiste, en tentant de contourner le bureau du DPP. Pour lui, c'est un problème qui devient courant ces derniers temps.

Il a rappelé que Darren est accusé de n'avoir pas respecté une des conditions d'une précédente remise en liberté conditionnelle. Lorsque la police objecte à sa remise en liberté sous caution, il est envoyé automatiquement en prison pour être détenu. « La police a jusqu'ici refusé qu'il retrouve la liberté. Nous avons déposé une motion. Mais la police voulait qu'elle soit débattue la semaine prochaine. Nous avons objecté et demandé qu'un représentant du DPP vienne justifier le maintien en détention. Donc, l'affaire a été envoyée au bureau du DPP et son représenté a décidé de ne pas objecter », a affirmé Me Akil Bissessur. Pour lui, il y a beaucoup d'injustices de ce genre qui sont commis.

D'autant, a-t-il souligné, que ce délit, soit non-respect d'une condition de remise en liberté, est passible d'une amende et non de prison. Rappelons que les avocats de Darren Activiste ont effectivement demandé que la motion soit débattue le jour même. La magistrate a agréé et a reporté l'audience de quelques heures afin qu'un représentant du bureau du DPP puisse être présent en cour. Il a dit qu'il ne s'opposait pas à la remise en liberté de l'activiste qui a la manie de se foutre dans de beaux draps.

Jeudi 10 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.