Menu



Société

Airport Holdings veut racheter les actions d’Air Mauritius


Rédigé par E. Moris le Mercredi 13 Octobre 2021



Le désir est là ! Air Mauritius pourrait bientôt n’appartenir qu’à Airport Holdings uniquement. Les démarches ont déjà été enclenchées en ce sens.

Une offre a été faite à Air India pour le rachat de ses actions. Compte tenu des problèmes rencontrés par la compagnie d’aviation indienne, une réponse positive a été obtenue. La même offre a été faite à Rogers. La réponse a été, semble-t-il, positive également. Maintenant, ce sont les actions d’Air France que le gouvernement mauricien, alias Lakwizinn, lorgne.

Ken Arian s'offre un gilet de sauvetage avec CAPA Consulting

Notons que l’action d’Air Mauritius ne vaut pas un clou, compte tenu de l’entrée de la compagnie d’aviation nationale mauricienne en administration volontaire. Le gouvernement mauricienne a dû, rappelons-le, injecter Rs 12 milliards pour sauver la compagnie d’aviation nationale, en sus de Rs 3 milliards investies avant mai 2021. L’argent de l’État a servi à sauver Air Mauritius, mais c’est bien Lakwizinn et ses chefs qui vont se partager la part du lion. Et même les restes...

Airport Holdings Ltd : Ken Arian en mode stagiaire

Mercredi 13 Octobre 2021


1.Posté par ganesh le 14/10/2021 08:21
le nouveau nom devrait être la "kwizinn airways" après faut voir combien de temps va tenir la compagnie.

2.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 14/10/2021 09:36
Air Mauritius était la 3ème compagnie d'Afrique derrière 2 mastodontes : SAA et Egypt air. Fin 1990 début 2000.
Depuis que les PM mettent des amis incompétents comme CEO, maintenant c'est air farata.

3.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 14/10/2021 09:37
Avec Ken Arian comme chef cuisto.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.