Menu


Société

Air Mauritius : Selon Bizlall, la moitié du personnel de MK pourrait être licencié


Rédigé par E. Moris le Mercredi 20 Mai 2020



C’est du moins, souligne le négociateur syndical, l’intention des deux administrateurs, Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool.

Jack Bizlall revenait, dans une vidéo postée sur facebook, sur la rencontre que les syndicats ont eue avec les administrateurs mardi. « Ils ont déclaré qu’il n’y aura pas de négociations avec les syndicats. Mieux, les syndicats ont posé un ultimatum aux représentants des employés », affirme-t-il.

Ainsi, les syndicats doivent travailler sur de nouvelles propositions pour sauver la compagnie et ont jusqu’à ce vendredi, midi au plus tard, pour les soumettre.

Jack Bizlall prévoit la fin des accords collectifs et l’abolition d’un certain nombre d’allocations. Et en cas de refus des syndicats, le personnel sera réduit de moitié. Mais, toujours selon Jack Bizlall, si les syndicats acceptent, le nombre d’employés qui seront sacrifiés sera réduit. De ce fait, Jack Bizlall demande à tous les syndicats de faire cause commune.

Pour lui, la solidarité doit primer. Mais en même temps, il prévoit une résistance accrue, qui se manifestera après le confinement.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.