Menu

International

Air France met fin au transport de singes destinés aux expérimentations en laboratoire dès juin 2023


Rédigé par E. Moris le Dimanche 18 Décembre 2022

Air France a annoncé Le 14 décembre son intention de mettre fin au transport de singes destinés aux expérimentations en laboratoire dès juin 2023.



Air France a garanti «l’arrêt complet des opérations au plus tard en juin 2023». Cette date permettra à la compagnie d’observer «une période de transition» permettant de «mettre fin aux contrats en cours»

Cette décision est un coup dur pour les élevages de singes à Maurice, mais une victoire pour de nombreuses organisations, après une campagne de longue haleine. Vous l'ignorez sans doute, mais l'ile Maurice est le deuxième exportateur mondial de macaques à longues queues, derrière la Chine. Chaque année, ce sont plus de 7 000 individus de cette espèce de singes qui sont envoyés dans divers pays, dont l’Amérique et certains pays européens pour des tests médicaux. Et c'est un business qui rapporte beaucoup d'argent : plus d'un milliard de roupies tous les ans !

Dossier : Le "Monkey business" à l'île Maurice

Air France a décidé de mettre fin à l'exportation de macaque de l'île Maurice vers les laboratoires pharmaceutiques européens et américains. La compagnie nationale française renonce aux transports d'animaux destinés à devenir des cobayes pour l'industrie pharmaceutique ou autre.

Air France suit le mouvement. Dix autres compagnies avaient déjà renoncé à transporter des cobayes. Les autres sociétés aériennes sont : Delta Air Lines, American Airlines, United Airlines, US Airways, Lufthansa, Qantas, Air China, China Eastern Airlines, China Southern Airlines, TAM Airlines, British Airways, El Al Airlines, Philippine Airlines, Hainan Airlines, Korean Airlines, Vietnam Airlines, Air Canada, Aer Lingus...

Dimanche 18 Décembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.