Menu



Faits Divers

Agression mortelle à Mahébourg : l'épouse évoque la légitime défense


Rédigé par E. Moris le Dimanche 19 Septembre 2021



Le 14 septembre, Danwantee Khoobloll, une jeune femme âgée de 60 ans, avait conduit son époux, grièvement blessé à la tête, à l’hôpital de Mahébourg. Il a été par la suite transféré à l'hôpital de Rose-Belle.
 
Elle aurait tenté de faire croire que son époux, Suresh Khooblall, âgé de 73 ans avait fait une chute. Mais lors de l'enquête policière, la sexagénaire, a finalement avoué lui avoir asséné des coups de "biyo", amenant à la mort de son époux.

Le rapport de l'autopsie a conclu que la victime est décédée suite à une hémorragie intracrânienne.

Danwantee Khoobloll a déclaré ne pas avoir l'intention de tuer son époux, mais qu’elle voulait qu'il cesse de l'importuner du à son état d'ébriété. Le couple avait 45 ans de mariage. Le poste de police de Mahébourg était également habitué aux appels de son épouse qui mandait les agents pour rappeler son époux - à qui elle reprochait sa dépendance à l’alcool - à l’ordre.

Traduite au tribunal de Mahébourg sous une accusation provisoire de meurtre, elle reste en détention préventive jusqu’à jeudi prochain suite à l’objection de la police. 
 

Dimanche 19 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.