Menu



Politique

Agaléga : « Certains sont peut-être jaloux », affirme Pravind Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Jeudi 26 Août 2021



Le Premier ministre a inauguré hier après-midi le fly-over de Jumbo Phoenix. Il a été interrogé sur plusieurs sujets d’actualité. Il n’a cependant pas voulu commenter la photo de lui avec Navin Ramgoolam, indiquant qu’il évoquera « l’autre point » une fois qu’il l’atteindra. Mais sur les autres sujets, le Premier ministre ne s’est pas fait prier.

Sur le reportage d’Al Jazeera sur Agalega, il a critiqué la chaîne qatarie de « dire des bêtises ». Mais ce qu’il reproche surtout au reportage, c’est de ne pas contenir les réponses du gouvernement mauricien. « Ils nous ont envoyé des questions. Nous avons répondu. Au moins, ils devaient inclure notre version », a-t-il déclaré. 

Pour lui, le développement à Agaléga est sans précédent. « Dans le passé, d’autres gouvernements ont tenté de faire des développements, mais ils n’ont pas abouti. Peut-être que certains sont jaloux », a-t-il déclaré, tout en soulignant que ce sont les autorités mauriciennes qui auront le contrôle de la nouvelle piste d’atterrissage et de la nouvelle jetée. »

Sur Angus Road, Pravind Jugnauth a indiqué qu’il travaille sur sa plainte contre Roshi Bhadain. « Elle sera prête et je vais loger la loger », a-t-il déclaré. 

Pravind Jugnauth a aussi souligné que ses ministres et lui « sortaient tous les jours » et qu’il est « serein ». Et concernant l’invitation du président seychellois, Pravind Jugnauth a déclaré qu’il a dit ce qu’il avait à faire.

Jeudi 26 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.