Menu


Politique

Affaire des coffres-forts : Ramgoolam continue à acheter du temps


Rédigé par E. Moris le Mercredi 23 Janvier 2019



Capture.
Capture.
Outre les petites phrases humoristiques et assassines, il y a eu du nouveau dans le procès intenté à Navin Ramgoolam dans l’affaire des coffres-forts.

Ainsi, Navin Ramgoolam poursuit sa stratégie à acheter du temps. Sa défense, ce mercredi, a présenté deux nouvelles motions devant les magistrats Pranay Sewpaul et Navina Parsuramen.

Me Gavin Glover souhaite obtenir tous les enregistrements CCTV, photos et vidéos en possession de la police concernant la saisie de Rs 220 millions à son domicile, à Riverwalk, en février 2015.

Deuxièmement, il veut obtenir des précisions sur les dates exactes des délits commis par son client. Me Anusha Devi Rawoah, qui représente le ministère public, a accédé à la première motion. Elle a cependant précisé que cette demande doit être adressée à l'unité technique de la police.

Pour ce qui est de la seconde requête, Me Rawoah y a objecté, arguant que la période fournie est conforme à la section 125 de la District and Intermediate Court Act.

Les deux parties vont débattre sur cette motion le 1er avril.

Pour rappel, le leader du PTr fait face à 23 accusations pour acceptation de l'argent en espèces excédant Rs 500 000.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.