Menu

Politique

Affaire des coffres-forts : Boolell crie au « trial by the press »


Rédigé par E. Moris le Dimanche 11 Septembre 2022



Incroyable mais vrai ! En conférence de presse, Arvin Boolell a été interrogé sur le jugement de la cour suprême dans l’affaire des coffres forts. Il a déclaré que les juges ont décidé de renvoyer le dossier devant la cour suprême.

« C’est ce que la cour suprême a dit. Nothing more nothing less ! Mais cela a un poids juridique », a-t-il déclaré. Et Arvin Boolell de souligner qu’il ne faut pas avoir de trial by the press. « J’ai dit cela à mon ami (Nawaz) Noorbux. Il y a déjà eu trial by the press », a-t-il ajouté. Évoquant le cas Pravind Jugnauth, Arvin Boolell a rappelé que le leader du MSM faisait face à un procès lors des élections de 2014. Il s’est aussi interrogé sur la loi sur financement politique. « Tous les partis politiques doivent avoir le courage de rendre publics leurs comptes. Venons avec une véritable loi sur le financement politique. Ils ont déjà mis le PTr à nu sur le sujet », a-t-il souligné. Pour lui, on a vu les coffres forts du PTr. « Que les autres montrent les leurs. Savez-vous combien coûte une petite affiche ? Ne soyons pas hypocrites. Toutes les formations devraient aussi déclarer leur financement », a-t-il souligné

Dimanche 11 Septembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.