Menu



Justice

Affaire des coffres-forts : Au tour de Ramgoolam de venir en cour


Rédigé par E. Moris le Lundi 26 Juillet 2021



Affaire des coffres-forts : Au tour de Ramgoolam de venir en cour
Ironique n’est-ce pas ? Les deux seuls prétendants au poste suprême feront le va-et-vient en cour suprême dans les prochains jours. En effet, alors que Pravind Jugnauth se bat contre une demande d’invalidation de son élection, voilà que Navin Ramgoolam devra se battre contre l’appel du DPP contestant son acquittement dans l’affaire des coffres-forts. L’affaire a été prise ce matin devant les juges Iqbal Maghooa et Renuka Dabee. 

Rappelons que les magistrats Pranay Sewpal et Navina Parsuramen avaient, le 15 novembre 2019, rayé les 23 accusations logées contre Navin Ramgoolam. Le DPP avait estimé que les magistrats s'étaient trompés et que les accusations n’étaient pas vagues.

Mais Navin Ramgoolam ne s’est pas présenté en cour ce matin. Son avocat, Me Gavin Glover, a déclaré que son client a été conseillé de ne pas se déplacer en raison d’un cas de contamination en Cour suprême. D'où l'absence de Navin Ramgoolam.

Quant à Me Rashid Ahmine, assistant du DPP, il a soutenu que les magistrats se sont trompant en arrivant à la conclusion qu’il fallait prouver l'identité du payeur. L'affaire se poursuivra cet après-midi. 
Navin Ramgoolam était poursuivi sous 23 accusations de 'limitation of payment in cash'. Il avait accepté Rs 63, 8 millions en espèces en six ans, soit du 31 janvier 2009 au 7 février 2015.

Lundi 26 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.