Politique

Affaire Tarolah : La Speaker ne peut entretenir la motion du député Uteem

Vendredi 7 Décembre 2018

« Je suis indignée par un tel comportement », affirme Maya Hanoomanjee. Mais elle n’a pas, pour autant, entretenu la Priviledge Complaint du député Reza Uteem.

Selon la Speaker de l’Assemblée nationale, il y a eu vice de procédure. Pour elle, le leader adjoint du MMM aurait dû faire cette procédure en octobre 2017.

Elle a expliqué qu’il ne peut dire qu’il a pris connaissance de l’affaire Tarolah en novembre car l’affaire a eu une grande couverture médiatique depuis la mi-2017, que le Parliamentary Caucus a évoqué ce sujet en octobre 2017, que le député Bhagwan avait même soumis une motion sur ce sujet (mais il n’était pas là lorsque celle-ci devait être débattue le 15 décembre 2017) et qu’il y a eu deux interpellations sur les actions de Tarolah.

De ce fait, selon Maya Hanoomanjee, le député Uteem aurait dû venir avec cette plainte vers octobre 2017. 

La Speaker souligne que l’affaire est désormais close et qu’aucune sanction ne peut être envisagée contre le député du no 10. Néanmoins, elle a soutenu que le comportement de Kalyan Tarolah est dégoûtant et indigne d’un membre de l’Assemblée nationale.

Reza Uteem a, par la suite, indiqué qu’il n’est pas d’accord avec le ruling de la Speaker mais celle-ci a tranché que sa décision est irrévocable et qu’il existe une procédure pour la contester.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 7 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.