Justice

Affaire Roches-Noires : Zoom sur les appels passés durant la nuit du 3 juillet 2011

Vendredi 30 Novembre 2018

Qui a appelé qui durant la nuit fatidique du 3 juillet 2011? En cour hier, les représentants du bureau du Directeur des poursuites publiques ont appelé un manager de la compagnie Emtel à la barre pour confirmer certains détails au sujet d’appels effectués par les protagonistes de l’affaire Roches-Noires (Navin Ramgoolam et les anciens hauts gradés de la police Rampersad Sooroojbally et Premnathsing Jokhoo) cette nuit-là. 

Le hic, c’est qu’Ishita Anoushka Lucknauth, de la compagnie de téléphonie, n’avait pas apporté une copie des documents qu’elle évoquait en réponse aux questions de Me Mohanasundary Naidoo, du ministère public. Cela a causé une certaine confusion.

Et à un certain moment, l’avocate Naidoo a même demandé au magistrat Raj Seebaluck, qui présidait l’audience, de la conseiller sur la marche à suivre. Réponse du magistrat : « It’s your case »

Me Gavin Glover s’est alors mis debout pour dire que les documents en question devaient être produits par la police et non par la représentante d’Emtel et que le témoin n’avait qu’à confirmer le contenu. 

Ce ne fut pas le seul moment embarrassant pour la représentante de la poursuite. À un certain moment, elle a présenté au représentant de Mauritius Telecom un ’simulation plot coverage’ de 2018 alors que c’est celui de 2011 qui devait être produit. Ce qui a déclenché un fou rire parmi les avocats de la défense. 

La prochaine séance est prévue pour le 13 décembre prochain.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 30 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.