Menu

Politique

Affaire Peter Uricek : Pravind Jugnauth trouve la parade parfaite


Rédigé par E. Moris le Mercredi 4 Mai 2022

Il a fallu du temps pour le bureau du Premier ministre pour préparer sa défense… Mais samedi, il a été peaufiné et envoyé aux médias.



Affaire Peter Uricek : Pravind Jugnauth trouve la parade parfaite
Ce qu’il faut retenir, c’est que Peter Uricek n’a été ni déporté ni extradé. Il a simplement été privé de son statut de résident, ce qui fait qu’il était devenu un immigrant indésirable. De ce fait, le gouvernement mauricien n’a fait que le remettre gentiment aux autorités slovaques. C’est le gouvernement de ce pays qui a fait sortir son citoyen du pays. Plus Ponce Pilate que ça, tu meurs…

 

C’est du moins ce que soutient un communiqué émis par le bureau du Premier ministre samedi. On comprend un peu mieux l’histoire. Ainsi, le gouvernement a accordé un permis de travail à Peter Uricek en 2019. Le contrat s’étalait sur 3 ans. Entretemps, Port-Louis a été informé de la dangerosité du Slovaque. Il est impliqué dans le grand banditisme et la drogue. Il y avait une procédure d’extradition à son encontre. Mais entretemps, suite à un Red Notice d’Interpol, le Premier ministre a révoqué son statut de résident. Il a été informé que les dispositions de l’Immigration Act peuvent être appliquées indépendamment de celles de l’Extradition Act. Les autorités slovaques ont indiqué qu’elles pouvaient venir récupérer leur citoyen le 26 avril. 

Ni extradé, ni déporté, ni même transporté hors du pays ! Port-Louis a les mains propres, souligne le bureau du Premier ministre qui prend la peine de souligner qu’il a reçu l’ordre interdisant l’extradition mais, d’abord, que cela ne s’appliquait dans la situation présente et, ensuite, que la police n’était pas visée par l’ordre. Les services de Pravind Jugnauth soutiennent que des recherches récentes ont montré que la firme qui employait Peter Uricek, sur la base de quoi il a obtenu le permis de travail, est une société-écran. C’est ce qui permet à Pravind Jugnauth, le 1er mai, de venir jouer les matamores en demandant à l’opposition de venir avec une Private Notice Question sur le sujet. D’abord, il  n’y a pas de séance ce 2 mai. Les travaux avaient déjà été renvoyés au 10 mai. De plus, il a la parade.

Mercredi 4 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.