Menu



Justice

Affaire Kistnen : l’amie d’enfance du ministre Yogida Sawmynaden obtient un contrat de la STC en plein confinement


Rédigé par E. Moris le Mercredi 10 Février 2021



Son nom fait le tour du Web. La mystérieuse amie d'enfance du ministre Yogida Sawmynaden, inconnue au bataillon jusqu'à l'heure, est toujours interrogée devant la Cour de Moka dans le cadre de l'enquête judiciaire dans l'affaire Kistnen.

Les incohérences des déclarations de l'hôtesse de l’air Neeta Nuckchedd rappelées à l'ordre par la magistrate

Concernant sa relation avec Yogida Sawmynaden, elle a déclaré n’avoir eu aucun contact avec le ministre Yogida Sawmynaden depuis six ans, puis a affirmé le contraire devant la Cour. Invitée à s’expliquer sur ces disparités, Neeta Nuckched a indiqué qu’elle était prise de panique le 13 janvier. Elle a ajouté qu’alors qu’elle consignait sa déposition et évoquait ses relations avec Yogida Sawmynaden, elle a vu le caporal Norbert Manoovalloo secouer la tête. Elle a indiqué qu’elle a interprété cela comme un signe de ne pas parler de sa relation avec le ministre. Souligons que son avocat est Me Dick Ng Sui Wa.

Rappelée à la barre des témoins ce mercredi 10 février, elle a affirmé avoir de bonnes relations avec Wenda Sawmynaden, l’épouse de Yogida Sawmynaden. En début de la séance, Neeta Nuckched a tenté de se rétracter sur sa version donnée hier en Cour au sujet du policier Norbert Manoovalloo, en affirmant que la presse et les avocats de la famille Kistnen ont mal rapporté ses propos. Chose qui n'a pas particulièrement plu à la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnauth qui lui a indiqué de façon cinglante que l'interprétation des uns et des autres n'ont pas cours dans une salle d’audience qui n’est pas une plateforme pour s’expliquer à la presse ou les avocats. 

L'hôtesse de l'air a « fait des recherches sur Internet et dans les médias sur la décontamination dans le cadre de la Covid-19. » 

Rappelons qu'en plein confinement sanitaire, sa société Neeteeselec a obtenu un contrat de décontamination des locaux de la State Trading Corportation (STC), ceci malgré son manque d'expertise dans ce domaine. Elle soutient ignorer que cet organisme parapublic était sous la tutelle du ministère du Commerce de Yogida Sawmynaden. Outre d’avoir incorporé la société, elle ne sait rien de rien à propos de Neetee Selec Ltd. D’ailleurs, elle a répondu à plusieurs reprises à l’avocat d’aller voir Monsieur ou Madame Poonyth. À tel point qu’à un moment, Me Neerooa lui a dit : que faites-vous précisément dans la compagnie ? 

Keshwaree Poonyth unique employée de Neeteeselec fait un malaise en Cour

Interrogée par Me Azam Neerooa, le représentant du Directeur des poursuites publiques (DPP), l’hôtesse de l’air a répondu que ses conversations avec le ministre était d’ordre personnel et ne souhaite pas que la cour accède à ses échanges téléphoniques avec le ministre, avec qui elle parle « deux à trois fois par semaine. »

Yogida Sawmynaden aurait promis, entre autres, à Soopramanien Kistnen de lui faire avoir le contrat de nettoyage à travers sa société Final Cleaning concernant la désinfection des entrepôts de la State Trading Corporation mais c’est Neeta Nuckchhed à travers Neeteeselect qui a raflé le contrat. Neeteeselect a bénéficié du contrat de la STC un mois après la création de sa compagnie.

Me Neerooa a aussi souligné le fait que le bâtiment de Courts-Mamouth à Bambous appartient à Yogida Sawmynaden, autre client Neeteeselect.

Mercredi 10 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.