Menu



Société

Affaire Kistnen : l’Icac déclare que le contenu de la lettre de Rama Valayden est " irrationnel, sans fondement et exagéré"


Rédigé par E. Moris le Mardi 26 Janvier 2021



Me. Rama Valayden avait écrit une lettre à l’ICAC datant du 5 janvier, où il avait fait part que l'organisme avait failli à sa tâche de lutter contre le corruption en ne convoquant pas Yogida Sawmynaden dans l’affaire d'emploi fictif de la veuve Kistnen.

Dans une lettre adressée à Rama Valayden le 25 janvier, l’Independent Commission Against Corruption (Icac) explique que le contenu de la lettre de Rama Valayden, concernant l’affaire Kistnen, est "irrationnel, sans fondement et exagéré" et qualifie ses propos "d'exagérés".

La commission ajoute que la plainte de Shakuntala Kistnen date d’un mois et que l’Icac ne peut enregistrer la déposition du suspect sans avoir vérifié les informations reçues et recueilli les preuves. La commission anti-corruption demande à l’avocat de ne pas interférer dans son enquête pour recueillir la version du ministre Yogida Sawmynaden.

Rappelons que Directeur des Poursuites Publiques (DPP) a institué une enquête judiciaire pour faire la lumière sur la mort de Soopramanien Kistnen. Un meurtre déguisé en suicide. Des zones d’ombres subsistent après le décès de cet activiste du Mouvement socialiste militant. Le corps de cet homme de 52 ans a été retrouvé calciné dans un champ de cannes à Moka, en octobre dernier. 

Mardi 26 Janvier 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.