Menu



Société

Affaire Kistnen : images des caméras Safe City à La Louise indisponibles, qu'elle est l'implication du CEO de Mauritius Telecom ?


Rédigé par E. Moris le Jeudi 10 Décembre 2020



Un projet Safe City de Rs 19 milliards avec 4000 caméras installés à travers l'île qui a fait couler beaucoup d'encre. Si Sherry Singh, le Chief Executive Officer de Mauritius Telecom (MT) depuis fin janvier 2015, fait partie des proches du couple Jugnauth, il assume également le poste de Senior Advisor au Bureau du PM tout en étant à la tête de MT.

Dans ses discours Sherry Singh est revenu à maintes reprises sur le mode de fonctionnement du système qui est mis en place et a affirmé que la vie privée des Mauriciens n’est pas menacée par les quelques 4000 caméras à travers l’île car c'est selon lui, pour rendre le pays plus en sécurité. 

Toutefois, Sherry Singh a toujours refusé de divulguer toutes les informations sur les caméras du projet Safe City en raison des clauses de confidentialité. Au Parlement, les membres de l'opposition ne peuvent exiger une quelconque transparence pour les mêmes raisons.

Affaire Kistnen

Les révélations pleuvent lors de l’enquête judiciaire sur le décès suspect de Soopramanien Kistnen qui se poursuit devant le tribunal de Moka. Ce jeudi 10 décembre, le constable affecté au Safe City Operation Command Centre a poursuivi sa déposition. Comme le lui avait demandé gentiment la magistrate Vidya Mungroo-Juggurnath, il a remis une copie des images des caméras Safe City retraçant le parcours de Soopramanien Kistnen le jour de sa disparition, soit le 16 octobre 2020.

Le policier Abeeram a déclaré que, selon ces images, l’agent du MSM s’était rendu à Rose-Hill, il s’est retrouvé à un moment au marché de cette ville et par la suite il a pris le bus pour Beaux-Songes. C’est à 13h14 que Soopramanien Kistnen a mis le cap sur Beaux-Songes. À une question, le policier a indiqué que l’autobus est passé par Saint-Jean. Il a souligné qu’il y a des caméras Safe City à La Louise mais que les images ne sont pas disponibles.

Badhain exige la démission de Yogida Sawmynaden

Selon l'avocat de Koomadha Sawmynaden, la police aurait dû déjà saisir le téléphone du ministre pour récupérer les éléments de preuve. Roshi Badhain s'interroge comment se fait-il que les caméras fonctionnent mais pas  à La Louise. Quand à la police se décharge de toutes responsabilités et demande de voir auprès du Mauritius Telecom pour récupérer les images. Le leader du Reform Party ironise que pour le propre agent du MSM dans la mort d'un homme, les images ne sont pas disponibles.

 

Jeudi 10 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.