Menu



Société

Affaire Kistnen: Yogida Sawmynaden lave son linge sale et règle ses comptes avec son frère


Rédigé par E. Moris le Samedi 24 Avril 2021



Rien à voir avec « Deux frères », ou encore « Les frères Sœur », « Brothers»  , ni même « Les frères McMullen » ! Ici, le film c’est « Les frères Sawmynaden ». Et l’œuvre qu’ils jouent est inédite : Yogida et Koomadha s’entre-déchirent.

Affaire Kistnen : l'amie d'enfance de Yogida Samynaden obtient un contrat de la STC en plein confinement

Alors que l’enquête de la Major Crime Investigation Team (MCIT) entourant les circonstances de la mort de l’ex-agent du Mouvement socialiste militant (MSM) Soopramanien Kistnen se poursuit, entouré de ses deux hommes de loi, Mes Raouf Gulbul et Mahmad Aleem Bocus.

Yogida Sawmynaden balance sur les relations difficiles qu'il entretient avec son frère aîné, Koomadha

L’élu de la circonscription n°8 (Moka–Quartier-Militaire) qui aurait pris un congé politique, ne s'est pas gêné pour dévoiler sur la place publique les histoires de famille, critiquant ainsi son frère Koomadha, qui selon lui, a toujours été jaloux de lui face à sa réussite dans la vie.

Selon son frère, Koomadha est un joueur invétéré qui aurait ruiné son père et l'affaire familiale. Sollicité pour une réaction, Koomadha Sawmynaden soutien qu’il ne va pas dévoiler la vie privée de son frère en public, «mwa mo konsians kler».

Me Wenda Sawmynaden étrangement présente dans plusieurs scandales d'Etat

Rappelons que l'ancien ministre du Commerce est accusé par la veuve de son ancien agent Kisten pour un emploi fictif de constituency clerk. Yogida Sawmynaden avait fait une «fausse déclaration» à la Mauritius Revenue Authority en indiquant, à tort, qu’elle était employée comme sa Constituency clerk dans la circonscription no 8 et de dire qu’elle percevait un salaire mensuel de Rs 15 000.

Simla Kistnen a réfuté par ailleurs les allégations de l’ex-ministre lors de sa convocation hier par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID) de sa participation avec l'aide d'un panel d'avocats pour déstabiliser le gouvernement, tout comme elle a démenti avoir eu des relations extraconjugales. 

Samedi 24 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.