Menu



Société

Affaire Kistnen : Rama Valayden : « Qui a un bureau à La Louise ? »


Rédigé par E. Moris le Vendredi 11 Décembre 2020



À la mi-journée ce vendredi, Rama Valayden a fait une déclaration de presse. Il a dit, en premier lieu, que le communiqué de Mauritius Telecom, pour répondre à ce qu’il avait déclaré hier, est « prématuré ».

D’autant, a-t-il souligné que des policiers sont venus confirmer ce qui a été dit. Il a de plus souligné qu’il y a eu un ordre de la cour pour obtenir les relevés des appels du téléphone de Soopramanien Kistnen. Au sujet des images disparues de certaines caméras Safe City, Rama Valayden soutient  qu’elles existent toujours. « Elles sont quelque part et il n’y a qu’à les retirer », a-t-il déclaré. 

Bifurquant à un certain moment sur le parcours de Soopramanien Kistnen, Rama Valayden s’est demandé qui pouvait bien avoir un bureau à La Louise et qui a sa base d’opération dans cette zone ? Selon lui, il y a tentatives de couvrir les vrais coupables. « C’est une affaire où criminalité, politique et corruption sont mélangées », a-t-il déclaré. Et d’ajouter qu’il faut surtout découvrir qui a donné l’ordre. 

Affaire Kistnen : images des caméras Safe City à La Louise indisponibles, qu'elle est l'implication du CEO de Mauritius Telecom?  

Revenant sur le projet Safe City, Rama Valayden affirme qu’il n’est pas juste d’obliger les opérateurs économiques à stocker les images de leurs caméras de surveillance pendant une année et de ne garder celles du réseau Safe City que pendant 30 jours. Il s’interroge aussi sur la Facial Recognition System. Il rappelle qu’avec cette technique, il est facile de retracer le va-et-vient d’une personne.

Vendredi 11 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.