Menu



Société

Affaire Kistnen : Mauritius Telecom indique que les données des images Safe City sont stockées sur les serveurs au Government Online Centre


Rédigé par E. Moris le Jeudi 10 Décembre 2020



Ce jeudi 10 décembre, face à la presse, les avocats dans l'affaire Kistnen qui défraye la chronique ont indiqué leur consternation en découvrant que les images des caméras de surveillance de Safe City au coût de Rs 19 milliards étaient opérationnelles mais pas disponibles.

Les révélations pleuvent lors de l’enquête judiciaire sur le décès suspect de Soopramanien Kistnen qui se poursuit devant le tribunal de Moka. Le constable affecté au Safe City Operation Command Centre a poursuivi sa déposition. Comme le lui avait demandé gentiment la magistrate Vidya Mungroo-Juggurnath, il a remis une copie des images des caméras Safe City retraçant le parcours de Soopramanien Kistnen le jour de sa disparition, soit le 16 octobre 2020.

Le policier Abeeram a déclaré que, selon ces images, l’agent du MSM s’était rendu à Rose-Hill, il s’est retrouvé à un moment au marché de cette ville et par la suite il a pris le bus pour Beaux-Songes. C’est à 13h14 que Soopramanien Kistnen a mis le cap sur Beaux-Songes. À une question, le policier a indiqué que l’autobus est passé par Saint-Jean. Il a souligné qu’il y a des caméras Safe City à La Louise mais que les images ne sont pas disponibles. La police se décharge de toutes responsabilités et demande de voir auprès du Mauritius Telecom pour récupérer les images. Le leader du Reform Party ironise que pour le propre agent du MSM dans la mort d'un homme, les images ne sont pas disponibles.

Communiqué de Mauritius Telecom (MT)

L'organisme indique ce jeudi, qu’elle n'héberge aucune donnée (vidéo) provenant des caméras de Safe City sur ses serveurs, précisant que ces données sont stockées sur les serveurs situés  au Government Online Centre. Et souligne qu’aucun employé de MT n'a accès et ne peut pas avoir accès aux données de ces serveurs. 

Mauritius Telecom explique aussi qu’elle est uniquement responsable de la mise en place et de l'entretien de l'infrastructure de Safe City.

 

Jeudi 10 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.